La brise emporte les vapeurs de thé

La brise emporte les vapeurs de thé
Par-delà les bambous
Non loin coule un ruisseau
Et les pétales se posent
Sur l’étang de cristal
Comment pouvons-nous vivre et traverser
Trente six mille jours
Si nous ne calmons pas corps et esprit
un moment?

Shiwu Qinggong (Dynastie Yuan 1259-1355)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *